La persévérance finit toujours par payer sur les gros bars !

Petit résumé de plusieurs sorties effectuées avec Antoine et Sabrina, deux adolescents sympas et passionnés de pêche en vacances dans le Morbihan. Premiers poissons au leurre de surface pour Antoine, au Naja 105 et 85. Il prendra même un bar moucheté au cours de la deuxième sortie. L’animation des leurres a vite été assimilée, pour se concentrer sur le choix des leurres, des postes et la façon de les aborder. Que ce soit du bord ou en bateau, ils se sont rapidement adapté aux conditions parfois délicates.

Antoine et un bar au Naja 105 sakuraAntoine et un bar mouchete au Naja 85 sakuraBar au leurre de surfaceSabrina, de son côté, n’a pas lâché l’affaire, et a fini par nous sortir un gros bar lors d’une sortie un peu sport en bateau, malgré le vent et la pluie. Une grosse détection sur l’écran de l’ONIX 10 SI, une petite animation au ras du fond, et BING !

Detection de gros bars sur humminbird onix 10 SIElle a géré le combat de main de maitre sur la Shinjin Neo 701 M, pour l’amener à l’épuisette au bout de quelques minutes.

Gros bar pour sabrina sur la shinjin neo 701 MGros bar pour sabrina au L16 koneel 200Un magnifique poisson qui est reparti à l’eau après la photo, comme il se doit, afin de protéger ces gros poissons qui sont les meilleurs géniteurs, et qui possèdent un potentiel génétique qu’il est important de préserver. L’avenir de l’espèce en dépend, si nous voulons continuer à pêcher de jolis poissons en quantité.

Comme quoi, il faut y croire jusqu’au bout, ça finit toujours par payer ! Le leurre du jour, le L16 koneel 200mm en coloris Arkansas Shiner, monté sur une tête makaira de 28 g. Un coloris qui est l’imitation parfaite d’un gros lançon, extrêmement efficace pour explorer les zones de sable autour des têtes de roche.gros bar au koneel 200 sakura

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

MENU