La journée du L16 Koneel !

3 pêcheurs confirmés m’accompagnaient en guidage aujourd’hui: Hubert et Yann, 2 frères passionnés de pêche, ainsi qu’Antoine, le fils de Yann. Une journée complète afin de faire le tour d’un maximum de techniques différentes, et de peaufiner leurs connaissances sur l’électronique, puisque Hubert est équipé d’un ONIX 10 sur son propre bateau.

shinjin neo et gunner sakuraLes coefficients sont assez faibles, mais j’ai prévu un plan de bataille qui je l’espère devrait s’avérer payant ! Nous attaquons la 1ere dérive vers 6h45, sous les premiers rayons de soleil.

lever de soleil sur GroixHubert commence au leurre de surface avec un Naja 105, Antoine au Slit finesse 5′ “Hasu” sur une tête de 5g, et Yann au L16 Koneel “Arkansas Shiner” sur une tête de L16 de 10g. Ce dernier coloris est tout simplement parfait lorsque les bars sont sur du lançon….je vous en reparlerais 😉

Hubert enregistre une première attaque sur son Naja, et ramène au bateau un 50up très en forme. Un petit tour par le vivier en attendant d’être relâché plus loin, et nous continuons la dérive. Alors que nous arrivons en bordure du plateau rocheux, Yann ferre un joli poisson au L16. Le combat est intense, et le poisson ne se laisse pas faire, malgré la réserve de puissance de la Shinjin Nëo.

Yann en plein combatIl se laissera finalement glisser dans l’épuisette, avant de passer sous la toise: 67 cm ! un beau poisson dès la 1ere dérive, la journée commence plutôt bien ! Le L16 Koneel est complètement englouti, les bars ne font généralement pas dans la dentelle avec ce leurre.bar de 67 cm pour YannL16 koneel sakuraNous profitons ensuite de l’étale pour filer un peu plus au large pour tenter de trouver quelques lieus et comprendre les bases de la pêche en verticale à l’inchiku. Les poissons ne semblent pas très actifs, mais Antoine parviendra quand même à faire un lieu d’1,5 kg environ.

peche a l'inchikuPuis nous revenons autour de Groix pour profiter du début de la montante. Antoine, qui a bien assimilé les bases de la pêche au Koneel, et l’animation énergique pour lui imprimer de grands écarts latéraux, ferre rapidement un joli poisson de 57 cm.Bar de 57 pour antoinePuis nous décidons de mettre à profit la dernière heure de pêche pour tenter de trouver des gros poissons sur une zone bien précise que je connais bien. Arrivés sur zone, les bars ne semblent pas actifs malgré la présence de bancs de fourrage. Après quelques dérives infructueuses, nous tombons sur THE détection, que la définition de l’écran de l’ONIX 10 SI nous permet d’analyser au plus prêt. C’est la guerre sous le bateau, autant dire qu’il ne fait pas bon trainer dans le coin pour le fourrage…

detection de bars sur ONIX 10 SI detection de bars sur ONIX 10 SI 2 detection de bars sur ONIX 10 SI 3Vu la forme des échos et leur densité je suis prêt à parier que ce sont des bars, mais impossible d’en décider un malgré les nombreux leurres différents que nous leur proposons…Après moultes essais de leurres de tailles et de couleurs différentes, la solution viendra finalement du Crazy Anchoa en 20g et 30g, en coloris Purple et Blue Pink. Les touches se sont enchainées, et ont permis à chacun de toucher plusieurs bars calibrés entre 50 et 60 cm !

bar sur la shinjin nëobar au crazy anchoa

bar pris par hubert au crazy anchoabar de Yann au crazy anchoaLa journée s’est donc terminée en beauté sur ce dernier spot, avec un vivier plein à craquer qu’il a fallu rapidement vider car ils étaient un peu à l’étroit dedans ! une sortie très sympathique en compagnie de 3 pêcheurs très motivés !

le vivier plein de bars

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

MENU